Preparation-Physique-Motocross.com




Faut-il vraiment bannir les graisses de votre alimentation ?


24/01/2013

Surtout pas ! 

Les graisses sont non seulement nécessaires pour être et rester en bonne santé mais figurent même parmi les substances les plus bénéfiques dans votre alimentation du seul point de vue de leur rôle déterminant dans la performance sportive. Cette idée n'est hélas pas couramment répandue car la longue et massive campagne de désinformation visant à faire devenir les graisses l'ennemi public numéro 1 a malheureusement très bien fonctionné, ce qui a conduit à une véritable phobie vis à vis des graisses ... TOUTES les graisses.

Evidemment, une consommation excessive de graisses saturées,  ou pire, d'acides gras trans comme ceux présents dans les huiles hydrogénées (présents dans de très nombreux produits alimentaires rafinés faisant mention d'huile de palme) est nocive mais une trop faible consommation de lipides l'est également. En fait, tout comme le trop , le trop peu est également dangereux, d'où l'importance de comprendre le rôle des matières grasses et en fin de compte d'apprendre à déterminer vos besoins personnels en matière de santé et également dans une optique de performances.

Consommer une quantité équilibrée de graisse saine aide à vous maintenir en bonne santé, à prévenir les maladies et favorise une bonne performance physique.  C'est principalement la surconsommation de gras transformés, tels que l'huile hydrogénée ou les aliments frits qui pose problème. Cela n'aurait pas dû signifier que tous les aliments contenant des acides gras sont à bannir.

Énergie provenant des lipides

L'organisme utilise les graisses comme le principal combustible pour les muscles, cette énergie provenant de la dégradation des graisses est celle que nous utilisons principalement tout au long de la journée. La graisse doit rester notre principale source d'énergie car elle empêche la dépendance excessive au sucre, surtout que l'excès de sucre dans le sang est lui même préjudiciable sur le plan de la santé. Les matières grasses fournissent deux fois plus d'énergie potentielle que les glucides car la graisse contient 9 calories par gramme contre seulement 4 calories par gramme pour les glucides / sucres. Votre corps est capable de satisfaire la plupart de son besoin en énergie à partir des matières grasses, et même jusqu'à 80 à 90%, si votre système de combustion des graisses fonctionne efficacement. Le corps utilise même les graisses comme source d'énergie pour la fonction du muscle cardiaque. Ces graisses, appelées phospholipides, sont normalement contenues dans le muscle cardiaque et aident à produire de l'énergie pour le faire fonctionner plus efficacement.

Que se passe t'il si votre corps n'est plus entraîné à utiliser les graisses comme source d'énergie principale ? Il va  utiliser plus de sucre pour remplacer cette source d'énergie manquante mais ceci n'est pas sans inconvénient car le taux de sucre sanguin est fluctuant. Les glucides (sucres) ne sont prévus en principe que pour être utilisés de façon accessoire, et en complément des lipides. Les symptômes d'une glycémie faible (taux de sucre sanguin) sont : des sautes d'humeur, la fatigue mentale ou physique, la maladresse, les maux de tête, les vertiges, ... voire même la dépression et autres problèmes physiques et mentaux, en fonction de votre sensibilité à un excès ou à la privation de sucre dans le sang. Comment pouvez-vous éviter ces hauts et les bas de sucre de sucre? En faisant en sorte d' habituer votre corps à brûler les graisses en priorité. Si votre corps brûle principalement les graisses pendant votre exercice physique, votre cerveau et votre système nerveux continueront à disposer de suffisamment de sucre. A contrario, si le reste de votre corps utilise une trop grosse partie de l'approvisionnement énergétique en glycogène (forme de stockage du sucre dans le foie et les muscles), le cerveau, gros consommateur de sucre, ne fonctionnera pas à plein rendement. C'est toutes vos facultés mentales qui baissent, et pour ne citer qu'elles : votre détermination, votre lucidité, votre combativité, votre aptitude à l'anticipation, votre analyse du relief de la piste, votre aptitude à voir loin et large à la fois, vos sensations de motricité, ...

Une seconde réaction du corps lorsqu'il est privé de graisses est qu'il va avoir tendance à la stocker davantage. Il s'agit là d'une réaction visant à permettre à l'organisme d'assurer sa propre défense. Le corps stocke la graisse dans le cas où la graisse viendrait à nouveau à lui faire défaut dans le futur. Inversement, si vous souhaitez qu'il en stocke moins, il faut sortir de ce cercle de privation et votre corps se rééduquera de lui-même. 


Voyons quelques-unes des diverses fonctions du corps qui ont besoin de graisses pour bien fonctionner.


Le système hormonal

Le système hormonal a à sa charge la quasi-totalité des fonctions de contrôle et de régulation de l'organisme. Pour que le système hormonal fonctionne correctement, le corps doit produire des quantités adéquates d'hormones appropriées. De nombreuses glandes, comme les glandes surrénales, sont tributaires de la graisse pour la production d'hormones.

Outre les glandes surrénales, le thymus, la thyroïde, les reins et les glandes d'autres organes utilisent des graisses pour aider à la fabrication des hormones. Les glandes surrénales fabriquent 3 types d'hormones à partir d'une matière grasse spécifique, le cholestérol. Le thymus régule  les systèmes de défense du corps.La thyroïde régule la température corporelle, le poids et d'autres fonctions métaboliques, la rénine, hormone produite par les reins aide à réguler la pression artérielle, la circulation et la filtration du sang.

Beaucoup de gens sont à juste titre préoccupés par leur pourcentage de graisse corporelle mais les problèmes hormonaux, et les problèmes de santé connexes qui en découlent, sont également à prendre au sérieux. Sans un bon équilibre des graisses dans l'organisme, le système hormonal ne peut produire certaines hormones.

Parenthèse concernant les eicosanoïdes

Ces substances semblables aux hormones sont nécessaires pour les fonctions cellulaires normales telles que: l'inflammation, l'hydratation de régulation, la circulation et l'activité des radicaux libres. Ils sont produits à partir d'acides gras polyinsaturés  et  sont particulièrement importants dans le contrôle de l'inflammation - Un déséquilibre en eicosanoïdes pourrait être à l'origine de  nombreuses affections inflammatoires telles que l'arthrite, les tendinites et tout se terminant par "ite" 


La digestion

La bile fabriquée par le foie et stockée dans la vésicule biliaire  aide à la digestion et l'absorption des lipides et des vitamines liposolubles. Elle est libérée lorsque votre bol alimentaire contient lui même des acides gras. Idem pour l'enzyme lipase sécrétée par le pancréas dont le rôle dans le processus digestif des graisses et prépondérant. Quand vous ne mangez pas assez de graisses, votre organisme perd sa faculté à bien les digérer et ne sera plus à même de gérer vos écarts futurs. 

L'assimilation même des protéines est perturbé lorsque vous ne mangez plus assez de graisses car la présence  de graisse dans les aliments absorbés contribue à réguler la vitesse de vidange gastrique. Les graisses présentes dans l'estomac permettent ainsi une meilleure digestion des protéines. Si vous avez toujours faim, il se peut que vos repas contiennent trop peu de matière grasse et que votre estomac se vide donc trop vite. Enfin, pour finir de vous convaincre, sachez que les graisses aident aussi à ralentir l'absorption du sucre dans l'intestin grêle, ce qui prévient l'insuline de monter trop haut  trop rapidement. En outre, les graisses concourent à protéger la muqueuse interne de l'estomac et les intestins des substances irritantes dans l'alimentation, comme l'alcool et les aliments épicés.


Rôle dans la fabrication des vitamines et minéraux

La plupart des gens savent par exemple que la vitamine D est principalement produite par l'exposition de la peau au soleil mais le fait qu'elle soit synthétisée à partir d'un dérivé du cholestérol présent dans la peau est moins connu. Sans la vitamine D, ou en cas de simple carence en vitamine D,  le calcium et le phosphore ne sont pas bien absorbés, ... ce qui créé des problèmes osseux par exemple mais également musculaires (crampes, spasmes, ...). D'où la réelle nécessité de ne pas manquer de ce prétendu vilain cholestérol...

La vitamine D n'est pas la seule vitamine soluble dans la graisse. Les vitamines A, E et K réclament également de la graisse pour une bonne absorption et utilisation. Ces vitamines sont présentes principalement dans les aliments gras, et le corps ne peut fabriquer une quantité suffisante de ces vitamines pour assurer son maintien en bonne santé. En outre, ces vitamines ont besoin de graisse dans l'intestin pour être absorbées. Dans cet esprit, un régime alimentaire faible en graisses peut être carencé en ces vitamines et peut aussi poser des problèmes pour leur assimilation.


Goût et satiété

Les aliments gras ne doivent pas être perçus comme un complément fantaisie à votre régime alimentaire sain et équilibré. Les matières grasses FONT partie d'un régime alimentaire sain et équilibré. Ils vous aident à vous sentir bien à la fois physiologiquement et psychologiquement.

Les personnes qui suivent des régimes pauvres en graisses prétendent souvent qu'ils ont toujours faim. C'est tout à fait normal car sans matières grasses dans leur alimentation, ils ne peuvent pas atteindre la sensation de satiété et de ce fait, le cerveau ne cesse d'envoyer le même message encore et encore "mange encore !". Et ce sentiment de ne jamais vraiment se sentir satisfait, d'être privé fait grandir de jour en jour la tentation de manger des choses qui vont combler ce manque, mais ce ne sera sans doute pas les bonnes choses qu'elles auront sous la main ce jour là ... 


Source : Christophe MAURY - Le Temple de la Forme - Faut-il réellement bannir les graisses de votre alimentation ?