Preparation-Physique-Motocross.com




Les étirements : avant ou après l'effort ?


28/02/2013

Les 2 !

Avant l' effort :
Les exercices d'étirement dits "actifs" préparent l'appareil locomoteur en éveillant les différentes sensibilités. Ils sont particulièrement importants lorsque l'effort exige un réveil musculaire brutal, comme c'est souvent le cas lors de la première séance d'essai du matin (réveil tôt le matin, trajet en voiture qui ne réveille pas vraiment ...). Ils ont un rôle  important dans la prévention des traumatismes. A ne pas négliger donc !

Les étirements actifs sont à placer en fin d'échauffement, ils seront réalisés de façon dynamique mais toujours progressive. Vous pratiquerez par exemple des mouvements d'amplitude de plus en plus importante et ajouterez (toujours en douceur) quelques rebonds ou accoups en fin de course. Ces étirements auront un rôle favorable sur votre élasticité musculaire en sollicitant ce que l'on appelle le reflexe myotatique.

Après l'effort, pour récupérer mieux et plus vite : Les étirements produisent un drainage circulatoire, rééquilibrent les tensions musculaires (raideurs localisées) et permettent une baisse du tonus musculaire (détente). On privilégie les étirements "passifs" après l'effort mais pas trop insister non plus. Pratiqués à ce moment là, ils n'ont pas vocation à vous faire gagner en souplesse.

La semaine, dans le cadre de l'entraînement : Pratiqué réguliérement, le stretching favorise une plus grande liberté de nos mouvements, permet d'entretenir ou de retrouver un niveau de souplesse général satisfaisant, provoque une sensation de bien-être et laisse une impression de calme, voire même de paix intérieur. Voici une galerie d'exercices d'étirements passifs : http://www.letempledelaforme.com/articles/category/3/exercices-etirement-assouplissement